Student Academy Comment réussir un examen en 9 étapes ? (3/3)

Comment réussir un examen en 9 étapes ? (3/3)

Avant un examen

1/ Ne revois que la synthèse de cours

La veille d’un examen tu n’as plus le temps de relire tout ton cours, dans ce cas relis ta synthèse préalablement faite pendant le blocus. Munis de ta table des matières du cours annotée des éléments clés de la matière, tu es sûr d’être efficace : ton plan de cours est ton outil essentiel de mémorisation.

Si tu as du mal à trouver ta méthode de travail, la Student Academy organise une formation de méthode de travail gratuite. Lors de cette séance, des conseillers pédagogiques réalisent, avec toi, un planning d’étude sur-mesure, pour que tu puisses bien appréhender ton blocus, et t’enseignent les techniques d’étude les plus efficaces.

2/ Mange sainement et couche-toi tôt

La veille de l’examen fais-toi un bon repas sain et va te coucher tôt pour pouvoir tenir le coup pendant un examen.
Évite les sucreries, les sodas, les chips, et les aliments gras, ces aliments n’ont pas ou peu de valeur nutritive et ne t’aideront pas à réfléchir mais auront tendance à te garder distrait. Les distractions représentent un temps perdu considérable lors d’un blocus, découvre notre article comment améliorer ta concentration en 1 exercice.

manger sainement et dormir tôt
dodo

3/ Arrive à l’examen à l’avance et isole-toi des autres étudiants

Arriver en retard à un examen est une source supplémentaire de stress. Veille à arriver bien à l’heure et isole-toi des autres tout en restant à proximité de la salle d’examen. En effet, il est bien plus bénéfique de réviser mentalement les points du cours que tu maîtrises avant d’entrer en examen, plutôt que de te laisser perturber par tes amis qui vont te noyer d’informations et te faire paniquer.

Pendant l’examen

4/ Écoute les recommandations du professeur et lis toutes les questions avant d’y répondre

Lorsque tu reçois la feuille d’examen, écoute attentivement les recommandations du professeur puis lis toutes les questions avant de te lancer dans la rédaction des réponses. Les recommandations du professeur sont souvent très utiles pour comprendre comment il faut répondre aux questions. La lecture de toutes les questions va te permettre d’évaluer le niveau de difficulté de l’examen et sera un excellent indicateur pour la gestion de ton timing.

Pour découvrir les conseils des autres façons d’interroger, voici notre article sur les cas particuliers: comment gérer un QCM et un examen oral ?

5/ Attribue à chaque question un timing de réponse

Commence par les questions où tu es certain que tu vas marquer des points.  La gestion de ton timing pendant l’examen est primordiale. Avant de commencer à répondre, développe une stratégie pour marquer des points. Analyse la pondération de chaque question, commence par les questions où vous vous sentez à l’aise, ne passe pas la moitié de l’examen sur une question trop difficile.

6/ Facilite la tâche du professeur en veillant à la lisibilité de ta copie.

Personne n’aime corriger une copie illisible. Ce point est essentiel ! Corriger 400 copies qui ressemblent à des hiéroglyphes est un travail inhumain. Si tu rends une copie crasseuse, le professeur aura une impression négative de tes réponses avant même de commencer à les lire.

Donc : une écriture claire, des réponses structurées (introduction, corps de la réponse, conclusion), un vocabulaire riche, précis et pertinent, des phrases correctement construites (de préférence courtes), pas d’erreurs de grammaire ou d’orthographe. Pour les examens en math ou en sciences, entoure ta réponse finale clairement et évite les ratures.

7/ Veille au contenu de tes réponses :

  • Première étape : Lire la question et pose-toi des questions

Ce point est également essentiel. L’erreur de la plupart des étudiants est de répondre de manière impulsive à une question sans réfléchir, au préalable, à la structure qu’ils vont donner à cette dernière. Du coup, ils se rendent compte trop tard qu’ils ont mis en avant des détails au lieu d’intégrer les éléments les plus importants.

Repasse mentalement tout le contenu de ta table des matières et procéde par élimination pour être certain que tu situes la question dans le bon chapitre du cours. En lisant la question de l’examen, pose-toi les questions suivantes : À quel(s) point(s) de la matière le professeur fait-il référence ? Il y a-t-il des sous-questions dans cette question ? Au vu de la pondération de la question, jusqu’à quel niveau de détails dois-je développer ma réponse ? Quels sont les éléments qui doivent impérativement figurer dans ma réponse ? Cette question est ponctuelle (fait-elle référence à un point précis du cours) ou transversale (fait-elle référence à plusieurs points provenant de plusieurs chapitres) ? Dois-je illustrer la réponse d’un exemple, si oui, lequel ?

  • Deuxième étape : Utilise ta feuille de brouillon pour rédiger la structure de ta réponse

Une fois que tu t’es posé toutes les questions, comme vu ci-dessus, utilise ta feuille de brouillon et rédige un plan de ta réponse. Un plan de réponse est une articulation de mots clés évoquant les différents points de la matière et la relation entre ces différents points. Ce plan va t’aider à structurer ta réponse.

8/ Prévois du temps pour la relecture

La relecture est une étape indispensable pour la réussite d’un examen. Dans le stress, il t’arrivera d’oublier d’écrire certains mots ou formules, ou alors, au contraire, tu te rendras compte que tu as écrit une absurdité. Avec une relecture, tu te garantis de gagner des points supplémentaires.

9/ Respire profondément, garde un esprit positif et ne panique pas.

Motivation
Motivation

Pendant l’examen, il ne sert à rien de te dire que tu n’as pas assez étudié, que les autres vont certainement réussir mais que toi tu es nul et que tu vas rater ton année. Le moment du bilan et de la remise en question, c’est lors de la remise des résultats et pas pendant la session. Durant l’examen, garde la tête froide pour obtenir le plus haut rendement de tes connaissances. Quand tu sors d’un examen, n’y pense plus et concentre-toi sur la réussite du prochain.

BESOIN D’AIDE ?

La Student Academy organise :
  • des week-ends méthode de travail qui te permettront d’améliorer ta méthode de travail, tes capacités de concentration et de mémorisation et de découvrir ton profil d’apprentissage,
  • des semaines d’étude encadrées, à Noël, Pâques, juin et en été, par des professeurs spécialisés dans les matières étudiées pour les étudiants du supérieur : blocus assisté et pour les étudiants du secondaire : stage de soutien scolaire.

Bon courage et bonne étude à tous et à toutes !

L’équipe de la Student Academy.